Piratage d’espaces publicitaires à Madrid

Publié le par Carrefour de l'art digital

Piratage d'espaces publicitaires à Madrid (1)Piratage d'espaces publicitaires à Madrid (2)Le 30 mars 2011, en une heure à peine, Madrid a été envahie par de fausses affiches publicitaires, 106 au total, chacune d’entre elles réalisée par une personne lambda : sociologiste, professeur, avocat, etc., mais aussi par des artistes reconnus, et portant un message de leur choix. Les affiches devaient être exclusivement textuelles et remplacer celles se trouvant sur les abribus de quatre emplacements très fréquentés de la capitale espagnole.

 

Elles arboraient des « slogans » tels que « We interrupt this program » (Nous interrompons ce programme), « Cash rules ruins everything around me » (L’argent dirige détruit tout, autour de moi), « I have to stop telling myself that this will make me feel better » (Il faut que j’arrête de penser que, grâce à ça, je vais me sentir mieux) ou encore « Everything is fine. Keep shopping » (Tout va bien. Continuez d’acheter).

 

C’était le deuxième événement organisé par la SAT (Street Advertising Takeover), le premier s’étant déroulé à New York, mais loin d’être le dernier. On n’a plus qu’à attendre que ça arrive en France.

Commenter cet article