Peter McLane, pionnier de la peinture numérique

Publié le par Carrefour de l'art digital

Peter McLane (1)Né en 1945 en France, Peter McLane se destinait tout d’abord à la musique, jusqu’en 1988 où il découvre le numérique et réalise ses premières images de synthèse pour des marques comme Dassault et Sony Music, ou encore pour l’Aérospatiale. C’est un déclic : pendant 10 ans il s’enferme dans son studio parisien et travaille d’arrache-pied sur son nouvel outil, réalisant les possibilités infinies s’offrant à lui. Sa carrière s’internationalise très vite, son travail est demandé aux quatre coins du monde : États-Unis, Japon, Allemagne, Émirats Arabes... En 1999, suite à l’obtention de plusieurs récompenses, il est sponsorisé pas Pioneer, Sofinco et Packard Bell pour animer un stand d’écran plats – révolutionnaires à l’époque – à l’occasion du premier salon du Multimédia à la Foire de Paris. En 2004, il entre dans le dictionnaire Drouot Cotation, en 2009, il participe à la Biennale de Florence et est exposé au MOCA (Museum of Computer Art), à New York.

On sent dans ses œuvres les influences de grands maîtres comme Klimt, Delacroix, Ingres, Max Ernst ou encore Dalí ; mais aussi Jules Verne, dont l’univers mystérieux le fascine.

Vous pourrez le retrouver à l’exposition 18 rue des Halles, le 14 avril et à la Galerie 770, 18 rue Dauphine, à Paris.

http://www.peter-mclane.com/

 

Peter McLane (3)Peter McLane (4)

Publié dans Artistes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article